Quelle date pour les fiançailles ?

Question

Les parents ont-ils leurs mots à dire sur la date de fiançailles ?

Réponse

Il me semble que tu rencontres quelques « petit souci et désaccord » avec tes parents, concernant l’organisation de tes fiançailles. En général, ce sont les fiancés qui choisissent leur date de fiançailles.

Il peut y avoir des coutumes, des traditions selon la culture du pays, selon l’éducation reçue, selon le rang social… aucune contrainte et aucune obligation. Rien n’est figé. Tout est permis mais tout n’est pas utile.

Une grande diversité et le fil rouge conducteur serait : collaboration et complémentarité ensemble, voir une certaine complicité. Ce rassemblement doit se préparer dans l’unité et dans la paix pour éviter tout conflit, toute querelle, toute animosité, toute tension inutile.

Dans ces moments de réjouissances, il est bon d’être soi-même en paix et de conserver la paix de Dieu. Chacun doit y mette du sien et faire la part des choses, chacun à sa place, dans la fonction qui lui est attribuée.

Les parents n’ont pas à intercepter. Ils peuvent donner leurs avis, leurs conseils, sans s’imposer et faire valoir leurs propres intérêts en étant directionnel, même s’ils participent financièrement. Ils doivent respecter et se soumettre aux choix des fiancés. Ce sont vos fiançailles et non celles de vos parents. Votre responsabilité est engagée, votre avenir en est dépendant. (les fiançailles tiré du latin confiare signifiant « confier à »)

Un climat de confiance, d’amour, de paix, de joie, de tranquillité, de sérénité et d’unité est essentiel pour la réussite de votre fête. L’un des objectifs des fiançailles conduit à la concrétisation de votre mariage dans un avenir proche. Elles sont un temps fort, déterminant, marquant déjà le point de départ de votre future vie de couple. Si possible, leur base doit être construite avec l’harmonie des parents. Ce serait tellement mieux.

Quelques conseils 

Savoir faire des concessions de la part des uns et des autres et non, contre les uns les autres.

Chercher les intérêts des autres avant vos propres intérêts en trouvant un terrain d’entente qui conviendra à tous et éviter de s’opposer.

Rester unis, dans la même direction, la même vision et contribuer à la joie et la paix de tous, dans ces moments d’intimité, de bonheur.

Respect et soumission envers tes parents et ceux de ton fiancé et donner ce formidable témoignage de Jésus à vos familles, à vos amis, par vos paroles, vos comportements et vos conduites.

Références

1 Corinthiens 6/12 – Philippiens 4/4 à 9 – Genèse 2/24 – Exode 20/12 – Matthieu 15/4 et 19/19

Les bonnes relations sont importantes et vitales 

Afin de créer cette relation forte et unie, ce pont entre les familles, tu peux proposer à tes parents de prier avec toi, ton fiancé, ses parents, ensemble. Ce serait des moments inoubliables, positifs et constructifs. Les liens affectifs, fraternels et  familiaux en seraient renforcés et resserrés. Ces instants de prières communes peuvent engendrer, aussi, une certaine  complicité et  intimité naissantes entre vos deux familles.

Ne serait-ce pas merveilleux ?

Est-ce qu’il y a quelque chose d’impossible à Dieu, qu’Il ne soit incapable de réaliser ? Non, rien n’est trop difficile, ni de trop extraordinaire pour Lui. Regarder ensemble vers l’aujourd’hui, ce présent qui nous appartient pour construire et consolider fortement notre demain. Dieu fait toute chose belle en son temps et tout pour le bien de ceux qui ont de l’amour pour Lui.

« Rien n’est étonnant et surprenant de la part de Dieu. »  Genèse 18/14

« Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu. » Romains 8/28

« Dieu fait toute chose belle en son temps. » Ecclésiaste 3/11

Sur les bonnes relations

Philippiens 1/6 – 2/1-5 – Galates 5/15-26 – Matthieu 7/12- 7/ 24-29 – Luc 6/47-49 – Proverbes 3/5

Geneviève

www.vitalradio.fr

 

Laisser un commentaire