Brûlons, Brillons et Témoignons

Laissez-moi tout d’abord vous rappeler quelques traditions anciennes liées à Noël.  Avant l’expansion du christianisme, les cultes polythéistes brûlaient pendant plusieurs jours un tronc d’arbre en guise d’offrande aux dieux afin de garantir une bonne récolte pour l’année à venir.

On avait pour habitude, lors de la veillée de Noël, de faire brûler dans l’âtre une très grosse bûche qui doit se consumer très lentement ; l’idéal étant qu’elle puisse durer pendant les douze jours du cycle (jusqu’au nouvel an) ou au moins pendant trois jours.

La bûche doit provenir, de préférence, d’un tronc d’arbre fruitier, censé garantir une bonne récolte pour l’année suivante.

On disait en provençal : « Cache le feu (ancien), allume le feu (nouveau) ; Dieu nous comble d’allégresse ».

Le plus ancien de la famille arrosait alors le bois, soit de lait, soit de miel, en mémoire des délices d’Eden, soit de vin, en souvenir de la vigne cultivée par Noé lors de la rénovation du monde.

Ces traditions m’ont fait penser à un verset du livre d’Esaie nous parlant de Jésus :

« Il ne brisera point le roseau cassé et il n’éteindra point le lumignon qui fume jusqu’à ce qu’il ait fait triompher la justice » Esaie 42/3

La vie de ceux qui nous entourent n’est-elle pas ce lumignon qui fume, prêt à s’éteindre ?

Beaucoup errent et cherchent tous les moyens de ranimer ce feu qui donnera un sens à leur vie. Mais ils sont trompés par l’ennemi de leur âme.

Pour d’autres, il leur semble que tout espoir est perdu, que tout est fini. Leur cœur est glacé et brisé à cause des épreuves de la vie et rien ne pourra le réchauffer. Rien ? Si !

Oui, l’amour et le feu brûlant de Dieu peuvent réchauffer leur cœur, leur vie et leur donner un nouveau souffle, tout comme il l’a fait pour nous.

Face à cette situation quelle est notre mission ? Imiter Jésus. Tout d’abord en brillant dans les ténèbres :

Jésus a dit : « Je suis la lumière du monde » Jean 8/12

Et il nous dit : « Vous êtes la lumière du monde » Matthieu 5/13

Brillons et brûlons d’amour pour notre Seigneur afin que les âmes soient attirées à Jésus, la seule lumière.

« En cette époque perverse et dépravée, vous brillez comme des foyers de lumière au milieu d’un monde enténébré » Philippiens 2/15

Ensuite en ranimant le lumignon qui fume dans la vie de ceux qui nous entourent, c’est à dire en les amenant à Dieu, seul capable de ranimer la flamme, de réchauffer le cœur, de redonner l’espoir et une vie nouvelle pour l’éternité.

Et pour cela nous devons nous-mêmes être enflammés de Dieu, pour Dieu. Les âmes seront attirées en nous voyant « brûler pour Dieu ». Communiquons le feu de Dieu.

Alors, à l’instar de Jésus, brillons dans ce monde et n’éteignons pas les lumignons qui fument mais rallumons la flamme du feu de Dieu dans les vies et les cœurs.

Brûlons, brillons et témoignons !

  Angélique, chroniqueuse 

www.vitalradio.fr

Laisser un commentaire